Bien choisir ses robinets de salle de bain : quelques conseils

10 juillet 2018

Il est indispensable de se donner le temps de la réflexion quand vient le moment de choisir ses robinets de salle de bain. Qu’il s’agisse d’ailleurs des robinets de la baignoire, de la douche ou du lavabo. Surtout qu’en l’occurrence, le choix est extrêmement large. Petit guide pratique…

Robinet de salle de bain : mélangeur ou mitigeur ?

Le mélangeur, tout le monde le connaît depuis très longtemps. Il se compose d’un robinet et de deux poignées : une pour l’eau chaude et l’autre pour l’eau froide. Quand on choisit d’opter pour un mélangeur, il convient de prendre en compte la nature de la tête. Des têtes en l’occurrence puisque le mélangeur en compte deux (une pour l’eau froide et l’autre pour l’eau chaude). Il existe la tête à clapet, qui ferme l’eau avec un joint en caoutchouc que l’on retrouve à l’extrémité du mécanisme et la tête céramique qui est souvent privilégiée car plus facile d’utilisation (un simple demi-tour suffit pour fermer l’arrivée d’eau).

Le mitigeur se présente sous la forme d’un robinet muni d’une seule manette. Manette que l’on actionne de gauche à droite pour obtenir la température voulue. Un système très plébiscité, qui permet de régler la température avec une grande précision. À noter que l’on peut trouver sur le marché des mitigeurs dotés d’un système anti-brûlure et d’un limiteur de débit.

Enfin, le mitigeur thermostatique, que l’on retrouve dans la douche, offre quant à lui une très grande précision quand il s’agit de régler la température de l’eau. Un système souvent en forme de cylindre, doté à chaque extrémité de molettes contrôlant la température et le débit.

Les autres critères pour bien choisir ses robinets de salle de bain

Une fois que vous avez choisi le système qui vous convient le mieux, pour votre lavabo, votre douche ou votre baignoire, il convient de prendre en compte quelques autres facteurs. La pérennité de vos équipements dépendra de ces choix. Des choix liés au budget dont vous disposez par exemple.

Dans tous les cas, il est nécessaire de prendre en compte la durée de la garantie des produits mais de vérifier également si les clapets des mélangeurs et les joints peuvent se remplacer facilement. Sans oublier la qualité des matériaux ou encore de la sonde, dans le cas d’un mitigeur thermostatique.