Faisons le point sur la qualité de l’eau en France

25 juin 2018

C’est un sujet qui nous concerne tous : la qualité de l’eau en France. Peut-on avoir confiance en l’eau qui sort de nos robinets ? Peut-on la boire sans crainte ? Autant de questions sur lesquelles nous allons nous pencher dans cet article en faisant le point sur la qualité de l’eau potable en France…

L’eau française est-elle bonne ?

L’UFC-Que choisir étudie avec beaucoup d’attention l’évolution de la qualité de l’eau en France. Il est par ailleurs possible de consulter sur le compte www.quechoisir.org la carte interactive de la qualité de l’eau en France afin de déterminer, selon notre localisation, si l’eau du robinet est vraiment propre à la consommation.

La qualité de l’eau potable qui s’est ainsi dégradée au fur et à mesure du développement de l’agriculture intensive et de l’utilisation en masse de pesticides. L’UFC-Que choisir estime qu’un tiers des nappes phréatiques est touché tandis que la moitié des rivières françaises est alimentée en pesticides. Les nitrites sont par exemple bien présents dans notre eau. Des nitrites qui résultent des épandages massifs d’engrais azotés. On estime que 15% du territoire est touché (la carte publiée par l’UFC-Que choisir montre que c’est surtout la moitié Nord du pays qui est touchée).

Une eau de plus en plus chère

Bien sûr, il est alors nécessaire de traiter l’eau pour la rendre propre à la consommation. Car l’eau qui sort de nos robinets est de bonne qualité. Nous pouvons la boire sans crainte, c’est un fait. Mais les traitements sont de plus en plus nombreux et à la fin du processus, la facture a tendance à s’alourdir d’année en année tandis que l’utilisation de pesticides mais aussi des épisodes importants de sécheresse impactent encore un peu plus la qualité de notre eau.

Nous pouvons donc boire sans crainte l’eau du robinet. Où que l’on se trouve en France. Dans les villes et les campagnes. Les spécialistes s’accordent à dire qu’elle ne présente non seulement aucun risque mais qu’elle est surtout (généralement) de très bonne qualité. Ce qui ne signifie pas que des progrès ne sont pas nécessaires pour alléger la facture quant à son traitement.