Tout savoir pour bien choisir son sèche-mains

5 mars 2018

Le sèche-mains présente plusieurs avantages par rapport à la serviette (qu’elle soit en papier ou en tissu). Il est par exemple réputé comme étant plus hygiénique et reste extrêmement pratique tout en étant écologique. Les sèche-mains qui sont présents en nombre sur le marché. Alors comment faire le bon choix ? On fait le tri…

Le sèche-mains traditionnel

C’est le plus abordable. Il se déclenche grâce à un bouton et met un peu moins d’une minute pour sécher les mains. À noter que le fait de devoir appuyer sur un bouton pour actionner le sèche-main, fait perdre à ce dernier l’avantage hygiénique. Ce sèche-mains fonctionne donc par cycles. On l’allume et il ne s’éteint que lorsque la minuterie réglée à l’avance arrive à zéro.

Le sèche-mains automatique

Celui-ci possède l’énorme avantage de ne pas être équipé de bouton. On place les mains mouillées au niveau d’un capteur et la soufflerie se met automatiquement en marche. C’est souvent celui que l’on trouve dans les toilettes des restaurants par exemple. Ces modèles-là se déclenchent donc tout seuls et s’arrêtent généralement quand on enlève les mains. Une particularité qui fait d’eux des champions de l’économie d’énergie.

Le sèche-mains à air pulsé

L’arrivée sur le marché de ces sèches-mains a fait souffler un vent de révolution. Plus rapides (ils sèchent les mains en quelques secondes), ils sont certes souvent plus bruyants (et encore, ce n’est pas systématique) mais bien sûr plus efficaces et plus puissants. Ce qui ne signifie pas qu’ils consomment plus d’énergie. À chacun de vérifier cette information au moment de l’achat. Une chose est sûre concernant le sèche-mains à air pulsé : automatique, il ne s’actionne qu’en présence des mains et reste une excellente alternative aux anciens modèles. Il est aussi important de souligner qu’il est équipé d’un bac de récupération d’eau.