Les chaudières à bois : tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir

22 novembre 2017

La chaudière à bois, qui bénéficie de la confiance de nombreux foyers, se décline en plusieurs versions. Parfois, il peut donc être délicat de faire le bon choix, suivant ses besoins (surface à chauffer notamment) et son budget. Voici donc quelques informations utiles quand vient le moment de s’équiper…

La chaudière à bois : fonctionnement de base

Le principe de la chaudière à bois est très simple. On entrepose le bois dans une chambre de remplissage. Le bois brûle et chauffe l’eau qui va ensuite circuler dans les radiateurs ou via un réseau relatif à un système de chauffage au sol.

Les différentes chaudières à bois
La chaudière à bûches

Elle convient tout particulièrement pour des maisons et se compose d’une zone de remplissage, d’une chambre de combustion et d’un échangeur thermique. On remplit l’appareil avec des bûches de bois, un peu comme pour une cheminée classique, l’eau est chauffée et circule dans la maison grâce au réseau de tuyaux. À noter qu’il existe deux types de chaudières à bûches : la chaudière à bûches à tirage naturel et la chaudière à bûches à tirage forcée, qui est équipée d’un ventilateur pour un rendement amélioré se situant généralement entre 70 et 90%.

Enfin, la chaudière à bûches nécessite un entretien suivi pour être pleinement opérationnelle.

La chaudière à granulés

Cette chaudière à bois est quant à elle équipée d’un silo à granulés qui permet, dans certains cas, de tenir toute la saison froide. Elle est ainsi automatisée et brûle les granulés afin de produire de la chaleur. Parfois volumineuses (tout dépend de la taille du silo), un peu plus chères à l’achat, les chaudières à granulés sont néanmoins réputées pour leur aspect économique inhérent à leur important rendement.

Les chaudières fonctionnant grâce aux plaquettes de bois sont similaires si ce n’est que les plaquettes en question, qui résultent du broyage du bois, nécessitent d’être entreposées à l’abri de l’humidité.

La chaudière polycombustible

Il s’agit d’une chaudière mixte qui utilise donc plusieurs combustibles : bois et fuel, bois et gaz ou encore bois et granulés. Plutôt chère à l’achat, ces chaudières sont plus polyvalentes et restent très efficaces car elles combinent les points forts de chaque combustible.

Il est important de préciser que l’État accorde certaines aides financières en cas d’achat de chaudières à bois récentes proposant un rendement d’au moins 80%. Aides qui s’inscrivent dans le cadre de la transition énergique.

Une autre bonne raison de sérieusement considérer la chaudière à bois, qui en plus de permettre la réalisation de sérieuses économies, s’impose aussi grâce à son efficacité indiscutable…