Entretien de votre chaudière : quelques conseils pour éviter les arnaques

25 octobre 2017

Qui dit chaudière, dit forcément entretien pour la simple et bonne raison que la loi l’exige. Quand on possède une chaudière, il est en effet obligatoire de l’entretenir une fois par an, selon le règlement sanitaire départemental. Impossible d’y couper. Du moins en théorie, car on estime à environ 3 millions le nombre de chaudières en France qui ne sont pas entretenues…

Les avantages d’un bon entretien régulier de votre chaudière

Si l’entretien est obligatoire, il présente également de multiples avantages qui sont tout sauf négligeables. Une chaudière bien entretenue aura ainsi une espérance de vie plus longue. De deux ou trois ans en moyenne. Elle sera aussi amenée à subir moins de pannes et consommera moins d’énergie (jusqu’à 12%). Des économies sont donc à prévoir pour le consommateur qui a donc tout intérêt à ne pas chercher à contourner la loi concernant son chauffage.

Entretien de votre chaudière : trouver la bonne personne

Vu qu’il est impossible d’effectuer soi-même l’entretien d’une chaudière (hors spécialistes bien entendu), il faut se tourner vers un professionnel. Ce qui va de pair avec une certaine prudence tant il est aisé d’avoir affaire à un spécialiste qui n’en est pas un et qui va faire plus de mal que de bien à votre chaudière tout en vous soutirant une somme exorbitante bien plus élevée que celle que vous auriez payée avec un vrai expert de l’entretien.

Lors de vos recherches, assurez-vous que le professionnel est rattaché à une véritable entreprise. Il faut pour cela se munir de son numéro SIRET et le taper sur internet, sur des sites spécialisés, pour savoir si l’entreprise existe, mais aussi si elle n’est pas en liquidation judiciaire.

Il convient également de se renseigner sur le spécialiste. S’il vous a été recommandé par des amis, il n’y a pas de problème, mais si vous l’avez trouvé « en ligne » ou simplement sur l’annuaire, une petite enquête s’impose pour s’assurer que ce dernier bénéficie d’une réputation convenable. Quelques commentaires négatifs ne doivent pas nécessairement encourager à fermer la porte si le positif l’emporte. Quand c’est le contraire, vous avez tout intérêt à chercher ailleurs.

Le mieux étant encore de se fier à un chauffagiste recensé par le Syndicat National de la maintenance et des services en efficacité énergétique.

Sachez enfin que l’entretien est généralement facturé 90€ et que l’opération dure au minimum ¾ d’heures/1 heure.