La climatisation : comment ça marche ?

28 août 2017

En période de canicule, la climatisation, que ce soit d’ailleurs à la maison ou en voiture, s’impose comme un allié de choix. C’est elle qui permet de repousser la chaleur étouffante et d’instaurer dans les logements, les commerces ou encore les bureaux, une atmosphère beaucoup plus agréable. Mais au fait, si nous apprécions tous la climatisation, comment cette dernière fonctionne-t-elle ?

Principe de la climatisation

Nous vous parlions il y a quelques semaines de l’histoire de la climatisation depuis son invention (relire l’article ici). Aujourd’hui, c’est à son fonctionnement que nous allons nous intéresser.

Il existe plusieurs types de climatiseurs. Les mobiles, qui ne rafraîchissent qu’une seule pièce et qui requièrent une sortie à l’extérieur pour expulser l’air chaud, et les systèmes « permanents » qui sont parfois réversibles, fournissant fraîcheur l’été et chaleur l’hiver. On retrouve aussi, pour les modèles les plus perfectionnés, des climatiseurs capables d’assainir l’air, à l’aide de filtres et d’autres qui se proposent de déshumidifier l’atmosphère.

Le climatiseur est ce que l’on appelle une machine thermodynamique. Son principe étant grossièrement le même que celui d’un frigo. Un climatiseur fonctionne en circuit fermé et étanche afin de permettre la circulation d’un fluide frigorigène, qui est tantôt liquide, tantôt gazeux. La machine se compose d’un évaporateur et d’un condenseur. Le tout associé à un compresseur dont le rôle est de pomper. Voilà pour la théorie. Afin d’être un peu plus clair et concret, le climatiseur va puiser l’air chaud de l’appartement ou de la maison pour le refroidir dans son évaporateur, au contact du liquide frigorigène. Liquide alors transformé en vapeur, qui va être compressé pour en extraire les calories, qui sont ensuite expulsées au dehors. Simultanément, le climatiseur amène le liquide redevenu liquide grâce à l’action du détendeur et l’opération se répète jusqu’à ce que l’air frais ait atteint la température souhaitée lors de la programmation électronique.

Encore une fois, le principe est le même que celui d’un réfrigérateur, qui peut lui aussi dégager de la chaleur, tandis qu’il refroidit les aliments. La différence étant que la chaleur que le climatiseur génère afin de fabriquer de l’air frais, est envoyée à l’extérieur. À noter que certains climatiseurs mobiles sont équipés de bacs, qu’il est nécessaire de vider afin d’assurer leur bon fonctionnement.